SOUS MENU

En route pour les 24 Heures du Mans !

14-06-2017

Si les 24 Heures du Mans se dérouleront le week-end prochain, les essais libres interviendront dès mercredi, au cours desquels seront affichées les premières ambitions.
 

Pour tout pistard, quelle que soit la catégorie dans laquelle il roule (monoplace, GT, proto…), les 24 Heures du Mans revêtent une dimension particulière. Son histoire a construit sa légende, et celle-ci ne cesse de faire rêver tout un chacun. La 85e édition, qui débutera mercredi et se déroulera du 17 au 18 juin 2017, accueillera pas moins de 60 équipages.

Avec trois pilotes constituant chacun de ces équipages, ce sont autant de passionnés qui aspirent à inscrire l'épreuve mythique à leur palmarès. Au premier rang de ces pilotes figureront notamment les quelques dizaines de Français engagés, toujours avides de briller à domicile, et notamment ceux issus du centre de formation fédéral, la FFSA Academy*, dont les locaux se déploient en bordure du Circuit depuis maintenant plus de deux décennies.

Après le retrait d'Audi en fin d'année dernière du Championnat du Monde d'Endurance, dont Le Mans sera la 3e manche, seuls deux tricolores seront en mesure de disputer la victoire finale dans la catégorie reine, en LMP1. Nicolas Lapierre et Stéphane Sarrazin auront d'autant plus à cœur de briller aux volants des Toyota TS050 Hybrid n°7 et 9 qu'ils n'ont jamais triomphé sur le Circuit de la Sarthe. Le premier s'y est seulement imposé en catégorie inférieure (LMP2 en 2015 et 2016), quand le deuxième y a multiplié les accessits (4 fois deuxième).

Au sein de ces catégories inférieures, nombreux également sont les pilotes qui tenteront de sortir leur épingle du jeu. En LMP2, Fabien Barthez fera par exemple face à Jean-Éric Vergne ou Romain Dumas (vainqueur en 2016), deux anciens de la FFSA Academy. Dans la catégorie LMP2 toujours, les chances françaises seront également portées par la présence de Mathieu Vaxivière, Nicolas Prost, Thomas Laurent, Enzo Guibbert et Franck Matelli, tous ex-pensionnaires de la FFSA Academy. ​En LM GTE Pro enfin, Olivier Pla et Kévin Estre, aussi issus du centre de formation fédéral, rivaliseront d'adresse pour marquer leur territoire. 

Avec un Français vainqueur en LMP1, un autre en LMP2 et un dernier en LM GTE Pro en 2016, souhaitons à l'édition 2017 des 24 Heures du Mans d'arborer un palmarès aussi bleu-blanc-rouge !

*Stéphane Sarrazin (1994), Romain Dumas (1995), Nicolas Prost (2003), Kévin Estre (2006), Jean-Eric Vergne (2007), Franck Matelli (2009), Matthieu Vaxivière (2011), Enzo Guibbert (2012) et Thomas Laurent (2015).


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYLADFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De Course