FORMULE CAMPUS RENAULT ELF - VAL DE VIENNE - COURSE 1

21/06 - La fin d’un règne

Lefranc signe une magnifique victoire dans la Vienne  © DPPI

  • Taille moins
  • Taille plus
  • Imprimer
Il aura fallu attendre la mi-saison pour voir un nouveau nom s'inscrire sur la liste des victoires en Championnat de France FFSA de Formule Campus Renault Elf. Sur le circuit du Val de Vienne, c'est celui de Lefranc qui s'est affiché pour -enfin- mettre un terme au règne de Groppi.

De nombreux coups de théâtre survenaient lors de la première séance d’essais qualificatifs. Sarrailh débutait la série en rejoignant le bac à sable dès le premier tour. Auteur de la pôle provisoire, Ragues effectuait un tête-à-queue avant la ligne droite des stands. Il repartait cependant après quelques minutes d’immobilisation. Groppi s’emparait alors de la pôle mais celle-ci lui échappait rapidement au profit de Yvon. Puis, c’était au tour de Lefranc de décrocher la pôle en passant le premier sous la barre des 1’52. La réplique de Ragues ne tardait pas et s’il parvenait lui aussi à passer sous la barre des 1’52, il ne parvenait pas pour autant à déloger Lefranc. Mais, peu avant l’apparition du drapeau à damier, c’est Fougerolle qui surprenait tout le monde en signant sa toute première pôle (1’51.525) devant Lefranc et Groppi qui améliorait dans le dernier tour.

Tous les campusards prenaient un bon départ et Fougerolles parvenait à conserver le bénéfice de sa pôle position devant le trio Lefranc/Groppi/Ragues. Quant à Macé, il réussissait à gagner deux places et pointait désormais en 5ème position devant Yvon. Derrière, Tesson tentait de suivre le rythme de son prédécesseur tout en contenant Prost et Radisson. Durant les tours suivants, on assistait à de nombreux dépassements. Visiblement très en verve, Macé réussissait notamment à doubler Ragues au « Trop tard ». Même chose pour Prost qui prenait l’avantage sur Grégory Radisson au même endroit. Toutefois, dans le 4ème tour, Macé partait à la faute et mettait ainsi un terme à sa course pourtant bien commencée. Parti en fond de grille, Sarrailh pointait désormais en 14ème position. Derrière le quatuor de tête, Romain Yvon emmenait dans ses roues Tesson, Prost, Radisson et Carton.

Le 5ème tour était le théâtre de nombreux événements. En panne d’alimentation d’essence, Pierre Ragues disparaissait du classement de la course. Si Prost réussissait à passer Tesson, Fougerolles se fait surprendre par Lefranc et Groppi. Ce dernier commençait alors à exercer une certaine pression sur Lefranc tandis que Fougerolles semblait perdre pied. De son côté, Stéphanie Tesson réalisait une superbe course en résistant aux assauts de Radisson tout en essayant de suivre le rythme soutenu de Prost. Mais, après quelques tours, elle capitulait et tombait aux prises avec Carton. Le trio de tête se détachait désormais largement de Yvon ; Groppi réduisant continuellement son retard sur le leader. Visiblement déterminée, Stéphanie Tesson réussissait à passer Radisson. Revenant très méthodiquement sur Lefranc, Groppi portait l’estocade peu avant l’entame du 11ème tour. Mais au tour suivant, Lefranc, bien décidé à ne pas laisser une fois de plus Groppi l’emporter, reprenait son bien. Cette manœuvre profitait également à Fougerolles qui réussissait à réduire l’écart le séparant des deux hommes.

Visiblement en difficulté, Groppi ne pouvait revenir et voyait, pour la première fois de la saison, un autre campusard passer la ligne d’arrivée. Fougerolles signait lui aussi une belle performance en montant sur la 3ème marche du podium. Romain Yvon récolte les points de la 4ème place devant Prost et Radisson. Seule « féminine » du plateau, Stéphanie Tesson signait elle aussi sa plus belle performance depuis le lancement du Championnat en se classant 7ème de la course.

Christophe Lefranc : « Je pars second et c’est vrai que cette course n’était pas gagnée d’avance. J’ai eu une montée de stress quand Laurent était derrière moi ce qui a sans doute fait qu’il m’a passé. Mais, j’ai su me ressaisir et cette victoire me fait vraiment plaisir. »

Laurent Groppi : « J’ai un peu de mal à appréhender ce circuit et c’est vrai que j’ai été un peu handicapé par un problème de moteur qui a empiré au fur et à mesure. Mais ce n’est pas une excuse car j’ai vraiment adoré cette course et je suis heureux de terminer second après la belle bagarre que nous nous sommes livrés Christophe et moi. »

Sébastien Fougerolle : « Mon premier podium de la saison. Je suis bien sûr content de ce résultat, peut-être est-ce le fait d’avoir terminé mes examens qui fait que je suis peut-être plus serein. On verra demain ce qu’il en est même si je me suis un peu loupé lors de la 2ème qualif. »

Partager cet article :  FACEBOOK.COM MYSPACE.COM YAHOO.FR GOOGLE.FR MSN.FR YOOLINK.FR VIADEO.COM DIGGIT.COM DEL.IC.IOUS.COM WIKIO.FR TECHNORATI.COM